Qu’est ce qu’un contrat intelligent et comment ça fonctionne ?

Les contrats intelligents sont la base de la révolution provoquée par Ethereum avec la finance décentralisée et les NFT

Mais quels sont-ils ? 

Et comment fonctionnent-ils ?

C’est ce que nous allons voir dans les minutes qui viennent.

Vous apprendrez à faire la différence entre un contrat classique d’un contrat intelligent et vous comprendrez qu’une application décentralisée est composée de plusieurs contrats intelligents. 

Nous explorerons aussi ensemble l’avenir des contrats intelligents et les principales plateformes de smart contract.

Ces connaissances vous permettront de mieux comprendre le fonctionnement sous-jacent de la crypto-monnaie Ethereum et du potentiel de ces nouvelles technologies.

Cela vous aidera sans doute à prendre de meilleures décisions d’investissement, en vous évitant d’investir dans des projets sans fondamentaux solides. 

Sans plus tarder, voici le sommaire en détail : 

1 – Qu’est ce qu’un contrat intelligent ?   

2 – Comment fonctionne un contrat intelligent ?

3 – L’utilité de la blockchain dans le contrat intelligent : les conditions

4 – Exploration de l’intérieur d’un smart contract

5 – Qui a créé les contrats intelligents ?

6 – Comme les Dapps utilisent-elles les contrats intelligents ?

7 – Qui utilise les contrats intelligents ?

8 – Les contrats intelligents sont encore une technologie imparfaite !

9 – De l’obligation d’auditer des contrats intelligents

10 – Quel est l’avenir des contrats intelligents ?   

smart contract

1 – Qu’est ce qu’un contrat intelligent ? 

Avec une application classique, et bien vous allez dans un apple store ou un google play, vous téléchargez l’app et ensuite vous pouvez l’utiliser. 

Derrière leurs belles interfaces, ces applications exécutent un ensemble d’instructions précise telles que définies par les développeurs. Cela peut être une app pour faire de la musique, un jeu ou un shop en ligne. 

Les contrats intelligents font la même chose. 

Le contrat intelligent est composé d’un code informatique, conçu pour exécuter un ensemble d’instructions.

Il y a cependant une différence notable : les smart contract fonctionnent sans intermédiaires ! 

Cela signifie qu’aucune entreprise, qu’aucune personne ne détient vos informations ou ne les vérifie. La blockchain a ce rôle de vérificateur et de conservation pour vous.

Ne vous inquiétez pas si ce n’est pas encore totalement clair, nous allons dans quelques secondes étudier le fonctionnement en détail et tout sera plus limpide pour vous. 

Vitalik Buterin et la communauté Ethereum pensent que c’est l’avenir de la blockchain. Et je partage leur avis.

Si Bitcoin est l’or du monde des affaires, alors les contrats intelligents sont le pétrole avec lequel fonctionne le monde des affaires.

Maintenant, comme promis, tentons de comprendre en détail comment fonctionne un contrat intelligent : 

2 – Comment fonctionne un contrat intelligent ? 

Le plus simple pour répondre à cette question est de comparer le fonctionnement d’un smart contrat avec une transaction en ligne classique. 

Imaginons que vous souhaitez acheter un frigo… 

Vous avez besoin : 

  • d’un site qui référence toutes les informations sur les maisons que vous aimeriez acheter (type Amazon ou Le Bon Coin si c’est de pair à pair)
  • Un moyen de communiquer avec les vendeurs (un système de messagerie) 
  • Un système de paiement pour vous permettre de payer lorsque vous avez trouvé le frigo 
  • Une possibilité d’obtenir un remboursement si la frigo a des problèmes 
  • Un moyen de signaler que le frigo vous appartient bel et bien maintenant 

Chacune des ces étapes demande une confiance entre vous et le service en question. 

De plus, chaque partie du processus est contrôlée par un individu ou une entreprise. 

C’est le Bon Coin qui contrôle le référencement des frigos et le système de messagerie. Pour la paiement, il vous faut retirer du cash dans un distributeur de banque ou utiliser une machine à carte gérée par une entreprise. Peut être que c’est un autre prestataire que la marque du frigidaire qui assure votre frigo et gère les retours. 

Bref, il suffit qu’un de ces intermédiaires vous fasse faux bond pour troubler le processus. 

Et bien, le contrat intelligent peut supprimer le besoin de faire confiance à plusieurs parties dans le processus d’achat d’un objet ou autre

Regardez, un contrat intelligent est : 

  • Sécurisé : il utilise des techniques de cryptographie de pointe pour empêcher la falsification des enregistrements 
  • Transparent : tout le monde peut voir ce que fait le contrat intelligent et à quoi il sert 
  • Tiers gratuit : les contrats intelligents n’ont pas besoin d’un intermédiaire pour les vérifier. La blockchain le fait pour vous 
  • Autonome : Il fonctionne automatiquement, il n’y a donc pas d’attente d’une intervention humaine 
  • Précis : il est écrit en code, donc il y a moins de possibilités d’erreurs ou d’incompréhension qu’avec les langues parlées ou écrites. 

Dans le cas du réfrigérateur que vous achetez chez Boulanger, la machine à carte peut être dysfonctionnelle, de plus Boulanger paye des frais au prestataire de machine à carte à chaque transaction. Votre banque vérifie la transaction avant de l’accepter. Sur le contrat d’assurance que vous signez pour votre frigo, il y a des dizaines de pages dans un jargon incompréhensible. Il est sûr que vous avez le droit à l’assurance sauf si telles ou telles conditions… et donc au final, vous ne pourrez pas faire fonctionner correctement votre assurance. 

Avec ces précisions, vous comprenez sans doute mieux l’intérêt de ce type de contrats. 

Poussons maintenant notre compréhension : 

3 – L’utilité de la blockchain dans le contrat intelligent : les conditions 

En code, il existe des conditions : “si cela se produit, alors faites ceci”

Ces conditions existent déjà aujourd’hui avec les logiciels. 

Par exemple, si vous payez avec votre compte paypal, un logiciel de Paypal va utiliser ce mécanisme de conditions comme suit : 

  • Si le montant sur votre compte est supérieur à la somme demandée, alors Paypal débloque les fonds. 
  • Si le monde sur votre compte est inférieur à la somme demandée, alors Paypal ne débloque pas les fonds. 

La différence avec les contrats intelligents est qu’au lieu que Paypal (ou un autre tiers) soit le contrôleur de cette décision, la blockchain prend la décision. 

Voici comment cela fonctionne avec la blockchain : 

  • Si le montant dans votre wallet est plus important que la somme demandée et n’a pas été dépensé, alors débloquez les fonds. 
  • Si le montant dans votre wallet est moins important ou a déjà été dépensé, alors ne débloquez pas les fonds. 

De plus, avec les contrats intelligents, n’importe qui peut conclure un accord avec n’importe qui d’autre, et la blockchain gardera une trace de l’ensemble. 

Telle un explorateur dans une jungle mystérieuse, entrons maintenant à l’intérieur des contrats intelligents. 

Cela vous aidera à avoir une vision encore plus précise. 

4 – Exploration de l’intérieur d’un contrat intelligent

Comme les contrats ordinaires, les contrats intelligents sont conçus pour faire respecter les conditions d’un accord

Cela peut être pour une transaction de crypto-monnaies, des droits symboliques, une preuve d’identité ou d’autres choses. 

Les contrats intelligents s’exécutent automatiquement lorsque les termes prédéfinis sont remplis. 

Voici les 3 mots qui peuvent décrire ces contrats : 

  • Interconnectivité : chaque smart contract a un souvent un ensemble restreint de fonctions, Sauf qu’ils peuvent être connectés les uns avec les autres et créer des structures plus complexes. Ce sont les fameuses applications décentralisées dont on parlait au début (dapps). 
  • Objets : ce sont les signataires qui interagissent avec le contrat intelligent et ses sujets. Le contrat intelligent modifie les objets en fonction des conditions prédéfinies ou nouvellement soumises. 
  • Écosystème : les smart contract dépendent de l’écosystème crypto sous jacent. Cela garantit qu’ils peuvent fonctionner en toute sécurité et que les données sur lesquelles ils agissent sont immuables et généralement transparentes. 

Pour la plupart des blockchains, le code sous-jacent aux contrats intelligents est immuable

Ceci dit, certaines blockchains prennent également en charge des contrats intelligents dont le code peut être mis à jour. 

5 – Qui a créé le contrat intelligent ?

Comme la technologie blockchain utilisée par les cryptos, les contrats intelligents sont issus de technologies anciennes. 

Mais l’application de ces techs n’était pas abouti.

Les ancêtres des smart contrat sont des programmes d’exécution d’instructions électroniques avec des fonctions “Si…, Alors…” et d’autres logiques pour produire automatiquement un résultat à partir d’instructions définies. 

Bien que popularisé par Ethereum et Solidity, c’est en 1994 que Nick Szabo, un informaticien et cryptographe américain a introduit pour la première fois les contrats intelligents dans un article universitaire

nick szabo contrat intelligent

Ce scientifique a aussi été l’initiateur d’un ancêtre du Bitcoin appelé Bit Gold. 

nick szabo

Pour les contrats intelligents, il citait des cas d’utilisation comme la réduction de la fraude, et l’application d’accords contractuels. Puis il a étendu les cas d’usages possibles dans un second article de 1996.  Il cite l’argent numérique, la propriété intelligente, ça ne vous dit rien ? 

Maintenant, vous pourriez vous demander pourquoi ce n’est pas Bitcoin qui a popularisé ce type de contrat… et vous auriez raison, cette question est excellente.

Avec Bitcoin, il est possible de développer des contrats intelligents mais il fallait utiliser des codes d’opération “OpCode”

Or cette manière de programmer des opérations dans la blockchain ne permettait que l’utilisation limitée des smart contracts. 

C’est pour ça qu’a été développé le langage Roostock, utilisant Solidity.

Mais cela ne permet pas d’avoir des contrats intelligents aussi performants que sur Ethereum, car la blockchain Bitcoin rajoute des blocs toutes 10 secondes alors qu’avec Ethereum, c’est toutes les 16 secondes environ. 

De plus, le langage dit de “Turing Complet” de la blockchain Ethereum, permet une logique plus complexe et plus sophistiquée. 

6 – Comme les Dapps utilisent-elles les contrats intelligents ? 

Les applications décentralisées peuvent être considérées comme un ensemble de contrats intelligents liés les uns aux autres, comme les cellules de notre corps forment un organe

Un contrat intelligent ne peut être utilisé que pour un seul type de transaction. 

Une Dapp peut utiliser une combinaison de plusieurs contrats intelligents pour créer une opération sophistiquée. 

5 exemples d’applications décentralisées (Dapps) 

1- Maker DAO est une application de la finance décentralisée qui permet aux utilisateurs de prêter et emprunter des crypto-monnaies, sans intermédiaire.

2 – Aave est un autre protocole de finance décentralisée qui permet de faire la même chose que Maker DAO. 

3 – Uniswap, un DEX, pour échange décentralisée, qui permet à n’importe qui d’échanger des crypto-monnaies, sans intermédiaire. Ce sont les utilisateurs qui ajoutent de l’argent dans des pools de liquidités et un automated market maker qui fournit le taux de change en temps réel. 

4 – Axie Infinity est un jeu “play to earn” dans lequel des joueurs font grandir des monstres appelés Axie. Ces monstres sont sous forme de NFT

5 – Argent est un wallet Ethereum qui utilise directement “in-app” les contrats intelligents pour faciliter la vie de l’utilisateur. Vous n’avez pas, comme pour Metamask, à vous soucier des adresses et des clés privées. 

7 – Qui utilise les contrats intelligents ?

Le monde de la crypto-monnaie utilise cette nouvelle technologie massivement. 

Ces contrats sont au cœur de la finance décentralisée, et sont utilisés par les protocoles comme Compound, Aave, Uniswap et d’autres encore. Vous pouvez consulter le site DeFillama pour voir l’immensité de l’écosystème. 

Il n’y a pas que la crypto qui s’intéresse à cette innovation, puisque des entreprises et des gouvernements utilisent aussi les contrats intelligents. 

Par exemple : 

  • Ubisoft a adopté la blockchain et a conçu des contrats intelligents conçus pour permettre aux utilisateurs de posséder, transférer et “minter” des jetons non fongibles dans leur franchise “Les Lapins Crétins”. 
  • La banque néérlandaise ING a co-créé Fnality avec d’autres banques. Il s’agit d’une monnaie digital qui peut être utilisée pour régler instantanément les transferts d’argent internationaux, en éliminant les intermédiaires et en réduisant les coûts de transaction.
  • Le gouvernement suédois utilise la technologie des contrats intelligents pour l’enregistrement des titres de propriété. 

Et ce n’est qu’une minuscule partie des projets développés avec les contrats intelligents. 

Cependant, attention : 

8 – Les contrats intelligents sont encore une technologie imparfaite !

Les contrats intelligents sont en théorie des protocoles sans besoin de confiance “trustless” d’appliquer la logique. 

Néanmoins, nous allons voir par plusieurs exemples concrets qu’ils ont aussi des problèmes. 

1 – Les contrats intelligents sont immuables sur de nombreuses blockchains. 

Sur le papier, cela paraît bien.

Mais imaginez qu’il y ait une erreur non détectée au début. 

Et bien elle se propage sans possibilité d’être changée. 

Des logiciels ou des personnes malveillantes peuvent ainsi exploiter ses faiblesses du contrat pour dérober de l’argent. 

C’est ce qu’il s’est passé avec The DAO s’est fait volé 3,64 millions d’ETH, ce qui représentait 31 % de la totalité des avoirs de The DAO, une des premières organisation autonome décentralisée.

A l’époque, Ethereum n’avait qu’un an. Cela a donc entraîné une chute de 33% du cours. Tout cela à cause d’une faille dans le contrat intelligent.

Prenons un autre exemple : la version test d’Eminence, un projet d’André Cronje, le fondateur de Yearn Finance, un protocole DeFi reconnu. 

Un pirate informatique a exploité une faille qui a coûté 15 millions aux investisseurs du projet. 

2 – Le code peut être tout simplement mauvais et ça peut rendre les contrats intelligents inutiles.

Le projet DeFi Yam s’est effondré après un bug critique à cause d’un mauvais code de contrat intelligent. Les contrats intelligents de la plateforme n’avaient pas été audités. 

Cela me permet d’enchainer avec le prochain chapitre : 

9 – De l’obligation d’auditer des contrats intelligents 

Pour une centrale nucléaire, il est obligatoire de faire des audits “QSE”.

Et bien pour les contrats intelligents, c’est la même chose. Rien d’étonnant. 

En effet, ok le code est immuable, ok la blockchain est sécurisée, mais il faut que les contrats intelligents soient sécurisés aussi ! 

Sinon, des fonctions et des erreurs du code peuvent être exploités. 

Le défi d’un audit rigoureux est un des plus grands challenges auquel fait face cette nouvelle technologie. 

Voici ce qu’a déclaré Ronghui Gu, co-fondateur de CertiK, la principale entreprise d’analyse et de surveillance des protocoles de blockchain et des projets DeFi : 

« L’explosion des industries DeFi et crypto a également entraîné une augmentation significative des cybercriminels ciblant les projets de blockchain. Les pertes de crypto-monnaies dues aux piratages, exploits et escroqueries en 2021 ont atteint un niveau record de 1,3 milliard de dollars – une augmentation de 2500% par rapport à 2020. “

Pour aider à minimiser ce risque, des sociétés comme Mythx et ConsenSys Diligence ont maintenant une offre d’audit de contrats intelligents. 

Leur but est d’examiner le code en détail pour identifier les vulnérabilités, qui peuvent ensuite être corrigées. 

Ces audits doivent être faits avant que le contrat intelligent ne soit rendu public. 

Les applications décentralisées sérieuses publient souvent leurs résultats d’audit de contrat intelligent sur leur page web. Cela permet de donner confiance aux utilisateurs qui n’ont pas le temps ou l’expertise pour vérifier eux même le code. 

Maintenant, passons en revue les principales blockchains supportant des contrats intelligents : 

Le TOP X des plateformes de contrats intelligents par capitalisation boursière 

Les blockchains supportant des contrats intelligents sont avec les stablecoins, les acteurs les plus importants de l’économie crypto. 

Trois sont dans le top10, dont Ethereum en seconde place, après Bitcoin. 

Les plus connus sont : 

1 – Ethereum qui est conçu pour devenir un ordinateur mondial décentralisé, et sur lequel les dapps peuvent s’éxecuter.

2 – Le Binance Smart Chain et son token BNB, une blockchain développée par l’échange de crypto-monnaie Binance. 

3 – Cardano qui est un projet de blockchain publique open-source.

Mais aussi, dans l’ordre : Polkadot, Solana, Avalanche, Cosmos, Near Protocol, Celo…etc. 

Vous pouvez retrouver le top10 sur cette capture d’écran de DefilLama 

Maintenant que vous savez tout cela, on peut se demander : 

blockchain de contrats intelligents

10 – Quel est l’avenir des contrats intelligents ? 

Nick Szabo avait dès 1994 évoquait les nombreuses utilités des contrats intelligents.

On observe aujourd’hui qu’avec les blockchain comme Ethereum, les contrats intelligents peuvent être la base d’applications décentralisées particulièrement efficientes et sécurisés comme c’est le cas avec Uniswap ou bien Aave, qui n’a jamais été hacké. 

De plus, des entreprises, des gouvernements et des particuliers testent leur potentiel. 

Ils sont désormais utilisés pour les identités numériques, la gestion de la chaîne d’approvisionnement, les assurances, le stockage de données et bien davantage. 

Ceci dit, nous ne sommes qu’au début de l’exploration de cette technologie. Les entreprises d’audit et les développeurs de contrats intelligents auront donc la lourde responsabilité de créer du code sans bug ni défaillance.

S’ils y arrivent, les contrats intelligents pourraient être des maillons forts du monde de demain. 

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à ma newsletter sur le Web3 que j’envoie chaque lundi matin à 7h30. J’y partage des réflexions poussées, analyses du marché crypto et des actualités pour vous aider à devenir expert web3 et profiter des opportunités de ce nouveau monde. 

Jean-Baptiste. 

Source : 

Decrypt.co

https://defillama.com/chains

https://www.cointribune.com/the-dao-le-hacker-en-possession-des-36-millions-deth-demasque/

https://www.fon.hum.uva.nl/rob/Courses/InformationInSpeech/CDROM/Literature/LOTwinterschool2006/szabo.best.vwh.net/smart.contracts.html

.
Partagez cet article !
Jean-Baptiste
Jean-Baptiste
Publications: 84