Quels sont les usages concrets de l’ia ? 5 exemples surprenants.

J’ai plus de 300h de pratique avec les outils IA comme Chat GPT, et je vais vous montrer comment je l’utilise au quotidien pour vous inspirer. 

A chaque fois qu’une personne m’a partagé ces usages de l’IA, cela m’a inspiré pour les miens. 

Aujourd’hui, je vais donc vous partager des exemples concrets de la manière dont j’ai utilisé l’IA la semaine dernière. 

Vous allez découvrir comment utiliser l’IA pour le copywriting, la santé, la réservation d’une voiture de location, l’orientation professionnelle. 

D’ici quelques minutes, je vous partagerai même un prompt pour analyser votre profil de risque dans tous les domaines de votre vie.

Vous allez découvrir que l’IA est bien plus qu’un outil pour gagner du temps : c’est une entité nouvelle qui donne des possibilités surhumaines, malheureusement incomprises par 99% de la population. 

Alors prenez votre logiciel de prise de note préféré, ouvrez Chat GPT, adaptez les cas d’usages que je vais vous partager puis passer à la pratique. 

Je ne le répéterai jamais assez : la pratique est la seule manière de progresser réellement avec les outils IA. 

C’est parti ! 


Au programme : 

Mindmap des usages surprenants de l'IA dans la vie

1 – Comment j’utilise l’IA pour le copywriting ? 

Je vais sortir un programme intitulé « L’Accélérateur IA pour Freelance : 30 jours pour faire de l’IA votre assistant personnel et gagner durablement 1h par jour », une formation hybride entre e-learning et bootcamp (si ça vous intéresse, écris moi sur Linkedin pour candidater). 

Pour la campagne marketing, j’ai besoin :

1 – D’une page de vente

2 – Des emails de promotion pour ma liste email

A – Ecrire une page de vente avec l’IA

La page de vente est encore trop complexe à rédiger intégralement avec l’IA donc je l’ai rédigé moi même. 

J’ai la chance d’avoir des compétences et de l’appétence pour l’écriture et le copywriting (ça a été mon métier pendant 2 ans). 

De plus, j’écris tous les jours depuis 2019.

Par contre, l’IA m’a aidé à rédiger la FAQ de ma page de vente

J’ai transformé mon google doc en PDF que j’ai ajouté dans poe.com en utilisant Claude 2 avec 75 000 mots de mémoire (100k token de contexte).

Ce qui me permet de ne pas être limité en termes de fenêtre contextuelle.

Ensuite, je devais rédiger les mails.

B – Comment rédiger des emails de vente avec l’IA ?

J’ai moi même pensé et rédigé les 3 premiers emails :

#1 – Ouverture des portes

#2 – Qu’est ce qui rend l’accélérateur unique ?

#3 – Comment fonctionne ma garantie à vie ?

Puis la fin de la journée arrivait, et j’étais fatigué. 

J’ai donc utilisé Claude 2 pour rédiger mes deux derniers emails : 

#4 – Mail de FAQ

#5 -Mail de deadline


C’est l’IA qui les a rédigé avec le prompt suivant : 

« Tu es un copywriter avec 20 ans d’expérience en email marketing.

En te basant sur la page de vente de l’accélérateur IA pour freelance en PDF, je veux que tu rédiges un email avec un FAQ répondant aux principales objections que pourrait avoir ma cible : un freelance qui fait entre 30 000€ et 50 000€ de CA.

Pour cela, base toi uniquement sur le contenu du PDF.

As-tu bien compris mes instructions ? »

Ces emails étaient une excellente base. Je les ai à peine modifiés. 

Mais ce n’est pas tout. 

C – Comment rédiger la rubrique TDLR d’un email avec l’IA ?

J’ai enchainé dans la même conversation où j’ai ajouté le contenu des 5 emails et l’IA m’a rédigé mes sections TDLR avec le prompt suivant :

« Dans le PDF « Emailing Accélérateur IA pour Freelance », tu as 5 emails :

1 – Ouverture des inscriptions à l’Accélérateur Freelance

2 – Pourquoi l’Accélérateur IA pour freelance est unique

3 – L’accélérateur est garanti à vie : le saviez-vous ?

4 – Mail FAQ

5 – Email de deadline

Pour chaque email, tu dois me rédiger une section de quelques phrases appelée « TOO LONG TO READ » qui doit résumer les points les plus importants pour les personnes qui n’ont pas le temps de tout lire. »

D – En conclusion sur les cas d’usages de l’IA

J’ai :

1 – Gagné du temps en rédaction : rédaction des FAQ, rédaction des deux emails

2 – Gagné en qualité car j’ai pu rajouter les sections TDLR

L’IA m’a donné un “second souffle” en me permettant de continuer mes tâches de copywriting bien que j’écrivais depuis 2h.

2 – Comment utiliser l’IA pour réserver la bonne voiture de location ?

Pour mes vacances en Corse, je suis en charge de réserver une voiture de location.

Lors de la réservation, je ne sais jamais ce qui est couvert ou non couvert avec les assurances. 

Je sais que le but des loueurs est de nous faire peur pour que nous prenions l’assurance la plus chère possible. Business is business. 


Ayant conscience de ça, j’ai fait une capture d’écran des options d’assurance sur le site de Sixt. 

Puis, j’ai ajouté l’image sur GPT-4 grâce à la “vision”. 

Sur la base de l’analyse des images et ses données de formation, GPT-4 m’a fait un comparatif avec un tableau des pours et des contres. 

Je me sentais mieux renseigné.

Mais ce n’était pas suffisant. 

Je me suis soudain souvenu que j’étais l’heureux détenteur d’une carte Visa Classic de la Banque Postale. 

Cette carte couvrirait-elle les dégâts d’une location de voiture ? 

En temps normal, jamais je n’aurais pris le temps de lire la notice de 32 pages avec toutes les conditions. Je ne suis pas ce genre de personne minutieuse, à mon grand désespoir. 

Mais avec l’IA, c’est différent. 

Je suis allé sur poe.com et ai utilisé Claude 2 avec 100k de contexte avec le prompt suivant : 

« Je veux louer une voiture sans protection additionnelle chez Sixt Location, ce qui signifie « Vous êtes responsable des dommages ou du vol du véhicule jusqu’à la valeur totale du véhicule plus frais administratifs. Il se peut que votre assurance personnelle ou votre carte de crédit ne couvre pas entièrement ce voyage. ».

Je suis titulaire de la carte visa classic de la banque postale dont je t’ai joint la notice.

Est-ce que je suis couvert ? Comment ? Jusqu’à quel montant ? Extrait moi toutes les informations importantes de la notice »

L’IA m’a ensuite listé les points de la notice qui avait trait à ma demande. 

Comme j’utilise la notice comme document de référence, l’IA n’hallucine pas.

En résumé : 

Vous pouvez désormais “synthétiser” les documents longs et chiants des assurances avec l’IA et ne plus vous faire piéger. 

Et c’est pour le meilleur. 

Ici j’utilise l’IA comme : 

  • aide à la décision
  • outil de synthèse de l’information. 

Elle me permet de prendre des décisions sur des informations plus exhaustives.

3 – Comment utiliser l’IA dans la santé?

Alors que je marche à côté d’un ami, il me révèle avoir du mal à dormir. 

Je cherche à comprendre quelles sont les approches de soin disponibles pour régler ce problème de santé. 

Je prends alors mon iPhone avec l’application Chat GPT et dicte le prompt avec le dictaphone Chat GPT :

« Bonjour, ChatGPT. Je me renseigne sur les thérapies que je peux faire pour mieux dormir. Est-ce que tu peux me faire un inventaire complet de ce type de thérapie, s’il te plaît, avec leurs avantages et leurs inconvénients, et le mettre dans un tableau, s’il te plaît? »

En moins d’1 minute, Chat GPT me dresse un tableau avec : 

  • les avantages 
  • les inconvénients 
  • le niveau de spéculation = à quel point l’approche est prouvée par la science. 


Ainsi – j’ai pu savoir quelle approche était la plus scientifiquement prouvée pour soigner le sommeil. 

Réponse : la prise de mélatonine, le sport, entre autres. 

Je partage ensuite les résultats à mon ami.

Il me regarde avec des grands yeux ébahis : “J’ai essayé toutes les approches que Chat GPT mentionne !” 

Autrement dit, les résultats étaient bons. 

Malheureusement, mon ami a toujours des problèmes de sommeil. 


Triste pour lui mais intéressant comme utilisation.

En résumé : 

  • L’IA peut donner un aperçu rapide d’un sujet tel que « Quelles sont les approches pour résoudre un problème de sommeil? »
  • Ensuite, à vous de tester les approches qui vous conviennent le mieux auprès d’un professionnel agréé.

4 – Comment utiliser l’IA pour l’orientation professionnelle d’un adolescent ?

Je suis au restaurant assis à côté d’une amie.

Elle sait que je suis consultant et formateur Chat GPT.

Au cours d’une discussion informelle, elle me partage son problème : 

« Mon fils ne sait pas quoi faire de sa vie et les conseillers d’orientation n’arrivent pas à l’aider. »

Avec une pointe de malice, elle ajoute : “Tu crois que Chat GPT peut l’aider ?”. Attendant que je lui répondre : « Chat GPT ne peut malheureusement rien pour ça ».

Mais ce n’est pas ce que je lui réponds. 

Je décide de lui partager un usage que j’adore : dire à Chat GPT de se comporter comme un tuteur socratique.

L’enseignement socratique est une manière d’enseigner où le tuteur pose des questions à l’étudiant pour faire progresser sa pensée.

Je prends mon téléphone et teste le prompt suivant :

« Tu es un tuteur socratique qui doit m’aider à trouver mon orientation professionnelle en tant que jeune de 16 ans. Pose moi ta première question »

GPT-4 me répond : « D’accord. Commençons.

Quelles sont les activités ou les sujets qui te passionnent ou qui t’intéressent le plus dans la vie quotidienne? »

Nous continuons.

Mon amie est absolument sidérée.  

GPT-4 pose les bonnes questions et donne d’excellentes suggestions. 

Au point que mon amie – qui est entrepreneure – me dit : 

« Et si on crée une application IA pour l’orientation professionnelle des enfants ? »

Pourquoi pas ;).

En résumé : 

  •  Chat GPT peut poser les bonnes questions pour aider les à trouver des réponses.

5 – Comment utiliser l’IA pour analyser son profil de risque ?

J’apprécie les newsletters Not Boring de l’américain Packy McCormick

Dans un de ces derniers écrits –  intitulé “Riskophobia”- il partage son avis sur le rapport des américains avec la prise de risque.

Sa thèse est la suivante : l’Amérique est atteinte de risquophobie. Et c’est un danger car le monde redevient incertain. Il appelle tous ses lecteurs à prendre de nouveau des risques pour créer de beaux projets. 

Je me demande alors comment je pourrais rajouter du “risque” dans ma vie personnelle et professionnelle. 

Je débute alors une conversation avec Chat GPT avec mes instructions personnalisées activées :

“Donne moi des exercices pratiques de développement personnel pour m’entraîner au risque. Base toi sur les études reconnues dans le domaine pour tes suggestions”

Chat GPT me propose des approches comme : 

  • Le Test de Tendance à la Prise de Risque (Domain Specific Risk Taking Scale – DOSPERT) pour évaluer mon niveau actuel de tolérance au risque dans différents domaines (finance, social, etc.).
  • Journal de Risques pour comprendre les risques que je prends naturellement et comment je me sens à leur sujet.
  • Les Scénarios « Si Alors » (If-Then Planning) pour me préparer mentalement à prendre des risques  “ »si X se produit, alors je ferai Y »
  • Des exercices de simulation (War Games) pour m’entraîner à prendre des décisions sous pression.
  • Pratique de l’Exposition Graduelle pour augmenter la tolérance au risque en commençant petit.
  • Et bien plus encore.

Je suis curieux de me “tester”. 

Je télécharge l’étude “A Domain-Specific Risk-Taking (DOSPERT) scale for adult

populations”. 

Je fais extraire les questions à Claude 2. 

Puis je décide de rédiger un prompt qui me permettra de faire le test avec GPT-4. 

Le voici : 

“Tu es un psychologue qui évalue le risque que prends un individu dans les domaines éthique, financier, santé/sécurité, social, récréatif. Dans un premier temps, tu vas te présenter et expliquer le but de l’exercice et ce que dois faire ton interlocuteur : répondre à 30 questions avec des chiffres de 1 à 7. Puis une fois que tu as eu l’accord de commencer, tu poseras les 30 questions délimitées entre 3 guillemets. Ton interlocuteur répondra avec un chiffre allant de 1 (extrêmement improbable) à 7 (extrêmement probable) et tu poseras la prochaine question. Jusqu’à la 30ème question. Pose les questions UNE par UNE pour ne pas submerger ton interlocuteur. 

Une fois terminée, tu additionneras les scores pour chaque domaine des questions en utilisant les informations entre 2 guillemets “” – Ethique : questions 6, 9, 10, 16, 29, 30 – Financier : questions 3, 4, 8, 12, 14, 18 – Santé/Sécurité : questions 5, 15, 17, 20, 23, 26 – Social : questions 1, 7, 21, 22, 27, 28 – Récréatif : questions 2, 11, 13, 19, 24, 2”” 

Les 30 questions : “”” 1. Avouer que vos goûts sont différents de ceux d’un ami. 2. Aller camper en pleine nature. 3. Parier une journée de salaire aux courses de chevaux. 4. Investir 10% de vos revenu annuels dans un fonds mutuel à croissance modérée. 5. Boire abondamment lors d’une activité sociale. 6. Tricher par un montant important dans votre déclaration d’impôt. 7. Être en désaccord avec un symbole d’autorité sur une question importante. 8. Parier une journée de salaire lors d’une partie de poker à enjeu important. 9. Avoir une aventure avec un homme ou une femme marié(e). 10. Présenter le travail de quelqu’un d’autre comme étant le vôtre. 11. Descendre une pente de ski exigeant une habileté plus grande que la vôtre. 12. Investir 5% de vos revenus annuels dans des titres très spéculatifs. 13. Faire de la descente en eau vive au printemps, quand le niveau de l’eau est élevé. 14. Parier une journée de salaire sur le résultat d’un événement sportif. 15. Avoir des relations sexuelles sans protection. 16. Révéler le secret d’un ami à un autre ami. 17. Conduire une voiture sans porter de ceinture de sécurité. 18. Investir 10% de vos revenus annuels dans une nouvelle entreprise. 19. Suivre un cours de parachutisme. 20. Conduire une motocyclette sans casque protecteur. 21. Choisir une carrière qui vous plaît vraiment plutôt qu’une carrière sécuritaire. 22. Dire votre opinion sur une question controversée lors d’une réunion au travail. 23. Vous faire bronzer sans écran solaire. 24. Effectuer un saut à l’élastique (? bungee ?) à partir d’un pont élevé. 25. Piloter un petit avion. 26. Rentrer chez vous à pied le soir dans un quartier peu sécuritaire. 27. Déménager dans une ville éloignée de votre famille. 28. Entreprendre une nouvelle carrière au cours de la mi-trentaine. 29. Laisser vos enfants seuls à la maison pendant que vous faites une course. 30. Ne pas retourner un portefeuille trouvé contenant 200€.”””

J’ai pu calculer mon profil de risque et vous pouvez le faire aussi.

Ensuite, Chat GPT m’a aidé à créer mon plan de formation au risque pendant un mois. 

Fascinant. 

En résumé : 

  • GPT-4 m’a aidé à explorer le sujet de la prise de risque 
  • J’ai utilisé Claude pour lire une étude scientifique plus vite
  • Puis j’ai rédigé un prompt pour GPT-4 pour qu’il me fasse passer le test. 

6 – Conclusion : comment j’utilise concrètement l’IA

Une amie m’a récemment posé la question : “Est-ce que tu pourrais te passer de l’IA maintenant ?”

La réponse est non. 

Son utilisation m’apporte tellement de possibilités, que pour rien au monde, je voudrais revenir en arrière.

Rendez-vous compte – en 1 semaine seulement : 

  • J’ai gagné du temps en rédaction et gagné en excellence. L’IA m’a donné un “second souffle” en me permettant de continuer mes tâches de copywriting bien que j’écrivais depuis 2h.
  • J’ai utilisé Chat GPT comme conseiller d’orientation pour aider un jeune qui a du mal à s’orienter
  • J’ai réservé une voiture de location en ayant les bonnes informations à disposition, sans effort 
  • J’ai eu un aperçu rapide et exact d’un sujet de santé comme « Quelles sont les approches pour résoudre un problème de sommeil? »
  • J’ai exploré ma relation au risque et créé mon plan personnel de formation au risque

Et vous ?

Après la lecture de ces lignes, comment allez-vous l’utiliser concrètement ?

Merci pour votre attention, 

J’espère que vous voyez l’IA sous un nouvel oeil, 

A très vite,

Jean-Baptiste.

.
Partagez cet article !
Jean-Baptiste
Jean-Baptiste
Publications: 84